Quoi de mieux qu’une soirée conviviale pour accueillir les nouveaux habitants et faciliter leur intégration? Fort de ce constat, le Pays de Guéret a lancé le « café citoyen ».

L’idée : « Inviter les nouveaux arrivants à une soirée de rencontre avec des élus et des habitants, et proposer des animations pour faciliter le dialogue et l’échange », explique Hélène Prudent, animatrice du Pôle local d’accueil (PLA). Après une première édition en 2012, le Pays de Guéret a renouvelé l’expérience le 11 octobre dernier, en partenariat avec le Pays Ouest-Creuse.

Le thème était, en toute logique, l’accueil en Creuse. « On organise le café citoyen dans un commerce récemment repris par des nouveaux habitants afin de le faire connaître, et valoriser leur expérience », précise Vincent Dubuc, animateur du PLA du Pays Ouest-Creuse.

Cette fois, le choix s’est porté sur l’Auberge du Tilleul à Bussière-Dunoise, un établissement récemment repris par Corinne et Benoît (voir en page ci-contre). Un vrai succès puisque 70 personnes se sont pressées pour participer !

Habitants de toujours ou d’hier, nouveaux arrivants ou « revenants », comme se définit Frédéric Touzet, de retour en Creuse, vingt ans après son départ, pour créer son entreprise dans la domotique. L’école de Bussière-Dunoise était également de la soirée et les enfants avaient préparé des mots d’accueil ainsi que des panneaux avec des dessins et des textes sur la Creuse et l’accueil. Pour mettre les participants dans l’ambiance, une vidéo qui interroge habitants et touristes sur le territoire, qui aborde les raisons de leur venue, l’accueil et la notion de politique d’accueil a été projetée. Pour faciliter le dialogue, Hélène et Vincent avaient préparé des sujets sur lesquels des groupes de deux ou trois personnes ont échangé, tandis que des intervenants étaient présents pour témoigner. « Du coup, spontanément, d’autres personnes ont partagé leur expérience d’installation, alimentant ainsi encore plus les échanges », explique Hélène Prudent.

Après des grignotages aux saveurs locales, l’Entente musicale de Bonnat-Bussière- Dunoise a fait son numéro. Le public était serré mais ravi comme en témoignent les mots laissés dans le livre d’or, tel celui de M. et Mme Chedeuille : « Merci pour cette soirée, nous avons créé des liens, qui n’auraient pas existé sinon… À refaire pour les prochains arrivants. »

Ils ont repris un bistrot de campagne

Ruraux d’origine, les Rousseau n’en sont pas à leur premier changement de vie. Après quinze ans dans la Nièvre où Corinne dirigeait un centre social et Benoît créait des sites web, cette famille de cinq enfants reprend un camping dans le Gard, avec buvette et ferme pédagogique. Sept belles années au terme desquelles il apparaît nécessaire de développer davantage l’activité… ou de l’arrêter. Mais le couple préfère conserver une petite structure, et se lasse du sud de la France. « Notre projet : reprendre un barrestaurant, rester dans le domaine de l’accueil, mais sur une structure moins lourde qu’un camping », explique Benoît. Ils optent d’abord pour le Sénégal, mais l’affaire convoitée n’est pas viable. Ils épluchent alors les offres de reprise sur Internet, avec pour objectif d’autofinancer leur projet par la vente du camping. C’est ainsi qu’ils débarquent en Creuse, avec un défi : faire vivre le bar-restaurant de Bussière-Dunoise, acheté en janvier 2013 pour 100 000 euros. Quelques mois plus tard, après pas mal de travaux, les Rousseau ouvrent leur commerce. « Nous, ce qu’on aime c’est la convivialité, que les clients aient envie de venir pour l’atmosphère », explique Benoît. Tous les matins, actifs et retraités s’installent pour boire le café, discuter en riant ou raconter leurs petits tracas. « On sait tout, qui a trouvé un stage, qui a une panne de fioul ou un souci de santé. C’est important, tout le monde n’a pas la possibilité de confier ses problèmes ailleurs », souligne Corinne. Ce village de 1 000 habitants, très étendu, a retrouvé un lieu d’échange et de partage. Des gens qui ne se croisaient plus depuis deux ans s’y sont retrouvés ! Benoît est heureux de faire perdurer cette culture du bistrot comme vecteur de lien social. Quant à Corinne, qui ne maîtrise pas nécessairement tout l’art du cocktail, son écoute et sa bonne humeur font d’elle une parfaite patronne de troquet. Le midi, la salle de restaurant accueille les clients pour un menu du jour préparé par Benoît. Si leurs deux aînés de 21 et 18 ans sont restés dans le sud, leurs trois autres enfants, de 17, 14 et 9 ans, se sont bien adaptés à leur nouvelle vie. Pas étonnant que le café citoyen organisé par les Pôles locaux d’accueil se soit tenu dans l’auberge de cette famille remarquablement bien intégrée localement. « Cette soirée nous a permis de rencontrer plein de gens et de nous rendre compte que nous n’étions pas seuls à arriver en Creuse pour créer ou reprendre des entreprises. »

 

 

Le Café citoyen en pratique : Où? Quand? Comment ? Voici quelques informations pour tout savoir sur le dispositif des cafés citoyens.

QU’EST-CE QUE C’EST ?

Le café citoyen est un lieu qui réunit, dans un cadre convivial, nouveaux arrivants, habitants et élus. Son but est de répondre aux besoins repérés sur place, de rencontres et d’échanges et de faire découvrir les commerces créés ou repris par de nouveaux arrivants.

OÙ ÇA SE PASSE ?

Les rencontres ont lieu dans le nord-ouest de la Creuse, autour de Guéret et de La Souterraine (voir le zoom sur le Pays de Guéret et le Pays Ouest-Creuse, page 50).

COMMENT Y PARTICIPER ?

Tout le monde peut venir. Des affiches ainsi que les sites web des Pays informent les habitants des dates et des lieux de rencontres. Les nouveaux

arrivants, recensés par divers moyens, reçoivent même une invitation par courrier. Il est bien entendu préférable de s’inscrire à l’avance.

QU’EST-CE QU’ON Y FAIT ?

Projections, présentations, témoignages et interventions rythment la soirée. Des animations destinées à faciliter le dialogue entre les participants sont également organisées. C’est le cas par exemple du « speed débat dating » qui invite, par groupes de deux ou trois, à échanger autour de questions préparées : les cinq premières personnes que j’ai rencontrées en Creuse, les difficultés auxquelles j’ai été confronté au moment de mon installation et quantité d’autres thèmes encore.

JE VEUX PARTICIPER

Les prochaines dates des cafés citoyens ne sont, pour l’heure, pas encore fixées. Pour les connaître, contacter le Pôle local d’accueil de

chaque Pays.

 

Pôle local d’accueil du Pays de Guéret.

Tél. : 05 55 41 09 38. 

Courriel : accueil@paysdegueret.info

 

Pôle local d’accueil du Pays Ouest-Creuse.

Tél. : 05 55 89 85 46.

Courriel : pla@pays-ouestcreuse.fr

Vous aimerez aussi...