voir
Enquêtes
De la pointe du doigt, Laurence Aleman tartine le poitrail d’une crème parfumée aux huiles essentielles de géranium, citronnelle et lavande. Puis, elle attrape une brosse qu’elle passe sur le ventre et le dos de l’ânesse. « L’animal aime ça, c’est une façon de prendre contact avec lui. La crème, c’est pour éloigner les mouches. »